Concert spirituel de Roland Dollé

Ce 8 Décembre 2019 en l’honneur du 1er anniversaire de la béatification des moines de Tibhirine à Oran, l’Equipe Pastorale de la Paroisse de Sotteville avait invité Roland Dollé en ce temps d’Avent pour un concert spirituel dans l’église Notre Dame de Lourdes. C’est dans la sérénité, la prière et le chant qu’il nous a communiqué leur message, véritable livre ouvert de la vie de ces nouveaux bienheureux.

Rolland Dollé

Assassinés en Mai 1996 en Algérie, ces 7 moines installés dans le village de Tibhirine au service de la population, furent pratiquement les derniers d’une série d’assassinats en terre d’Algérie. Période noire des années 90 qui a vu des chrétiens comme des musulmans perdre leur vie parce qu’ils pratiquaient le dialogue inter-religieux et une vie fraternelle.

Le père Roland Dollé, prêtre du Diocèse d’Evreux, par ses chansons et avec ses musiciens, a porté notre assemblée dans la méditation de ces vies données à Dieu pour l’Algérie. Nous aurions pu être plus nombreux mais la cinquantaine de convives a pu entendre «Résiste à la violence c’est une force qui détruit, cultive la confiance c’est une force qui construit.» En effet les moines furent comme des jardiniers qui en leur jardin ont su malgré les sirènes de tout genre, entretenir de bonnes relations durables avec le peuple algérien. C’est précieux pour l’avenir de notre monde.

Le moment fort du concert fut l’interprétation du Testament spirituel du frère Christian de Chergé, prieur du monastère de Tibhirine qui deux ans avant leur mort, avait donné le sens de leur vie donnée. -En voici un extrait : « je sais le mépris dont on a pu entourer les Algériens… je sais aussi les caricatures de l’islam… Ma mort, évidemment, paraîtra donner raison à ceux qui m’ont rapidement traité de naïf, ou d’idéaliste… Voici que je pourrai, s’il plaît à Dieu, plonger mon regard dans celui du Père pour contempler avec Lui ses enfants de l’islam tels qu’Il les voit, tout illuminés de la gloire du Christ, fruit de sa passion … Cette vie perdue … je rends grâce à Dieu qui semble l’avoir voulue toute entière pour cette joie-là… Et toi, l’ami de la dernière minute, qui n’auras pas su ce que tu faisais. Oui, pour toi aussi je le veux ce merci, et cet A-Dieu envisagé de toi. Et qu’il nous soit donné de nous retrouver, larrons heureux en paradis … Amen ! Inch’allah ! »

Rolland Dollé et ses musiciens

Tous repartaient avec la copie de l’icône faite par Odile petite sœur de Nazareth et de l’unité qui les a peints en blanc avec la prière de l’archevêque d’Alger : «Père des miséricordes… Nous reconnaissons dans le don de leur vie l’œuvre de ta grâce et de ton Esprit Saint, qui les a conduits au témoignage suprême. Nous t’invoquons, pour qu’à la prière de ces bienheureux la paix et l’amitié l’emportent sur les forces de division et de haine.»

Merci à Roland et ses musiciens.

Père Joseph

► Album photo


Partager cet article

Repost0

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :