Messe des Cendres le 26 février 2020

« Déchirez votre cœur » nous dit le prophète Joël dans la liturgie. Comme pour nous dire d’ouvrir notre vie à la miséricorde de Dieu qui voit les cœurs blessés et brisés à cause du péché.

Nous avons commencé le temps de carême avec la célébration des Cendres, à l’église Saint Vincent de Paul. Le Feu sous la cendre était présent au moment de l’imposition des Cendres. C’est l’Esprit qui doit animer notre carême, éclairer notre chemin vers Pâques.

Avant de rejoindre les adultes, les enfants du catéchisme avaient rendez-vous salle Quilan. Un temps de réflexion sur le sens des Cendres et du Carême. Les catéchistes avaient décidé de mettre cette année l’accent sur la prière. La prière telle que Jésus nous y invite dans l’Evangile de Matthieu. « Quand tu pries… ferme la porte … ton Père voit dans le secret… ». Chaque enfant présent a construit sa prière personnelle écrite sur une main. Et lors de la Prière universelle les enfants ont formé un tableau de toutes les mains préparées, comme l’offrande de ce début de carême. Un cœur ouvert à Dieu. Un petit livret leur a été remis pour continuer à formuler des prières à partir des Evangiles du Carême.

Les adultes de leur côté, ont commencé à ouvrir le livret du CCFD pour participer à cette réorientation de toute leur vie vers Dieu créateur, comme nous le demande le pape François depuis 2015 dans son encyclique « Laudato Si ».

Nous sommes repartis de la messe pas non pas seulement avec des consignes de partage, de jeûne et de prière mais avec un appel à transformer nos vies à partir du regard de miséricorde de Dieu sur nous. « Donne-moi ton regard Ô Seigneur, apprends-moi à te voir. Montre-toi dans le frère, Ô Seigneur, donne-moi ton regard. » avons-nous repris au chant de communion.

Père Joseph

► ALBUM PHOTO COMPLET


Partager cet article

Repost0

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :