Messe en famille, lancement de l'année Nicolas Barré...

Débutait ce dimanche 11 octobre 2020 la semaine de prière pour la Mission Universelle.
Le visage du saint du jour, Saint Jean XXIII, nous rappelait le travail de transformation des esprits au Concile Vatican II, pour disposer l’Eglise à cette mission près de toutes les nations.
Le chant d’entrée donnait le ton de cette  mission où chacun est concerné : « Me voici, envoie-moi ». Comme les serviteurs de l’Evangile, enfants  et adultes, nous sommes chargés d’annoncer à tous, le festin préparé par le Seigneur !

Les enfants de l’éveil et du catéchisme ont manifesté  cette mission de façon originale.
Tout au long de la messe la nappe blanche, symbole des Noces éternelles de Jésus avec son peuple, a été escortée par les enfants en marche tout à la fois étonnés et joyeux.

Depuis la procession d’entrée la nappe fut apprêtée, puis déposée devant l’autel, ensuite déployée au moment de la proclamation de l’Evangile, et ajustée à l’autel avec des fleurs. Une progression pour mieux nous préparer à l’Eucharistie. Au moment de prier avec Jésus, le Notre Père, j’ai appelé autour de l’autel, les enfants que les catéchistes avaient rassemblés,  comme une première étape pour leur première communion en Avril prochain.
A l’envoi, cette nappe portée depuis l’autel jusqu’à la porte de l’église, par tous les enfants, ressemblait au chemin de la mission : donner à tous le goût de la messe. L’envoi à chaque eucharistie fait de nous tous, des témoins de l’amour du Seigneur.


Lui qui a donné toute sa vie par amour pour tous les hommes sans exception, voudrait que chacun porte le vêtement des noces à chaque eucharistie. Un vêtement de fête digne de l’invitation qui nous est faite. « Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu  le Christ. Alléluia ! » dit Paul en Galates 3, 27. Un vêtement non pas extérieur mais qui habille  notre cœur, notre esprit et notre âme des mêmes pensées que celles de Jésus.

« Allez dans le monde entier de tous les peuples faites des disciples, alléluia , Amen ! », ce chant d’envoi nous ouvrait à tous pour prendre le verre de l’amitié sur le parvis de l’église avec les derniers rayons de soleil.  Tout Gloire à notre Seigneur !

Père Joseph

► Voir l'album photo de la messe

et n'hésitez pas à consulter les documents pdf ci-dessous :


Partager cet article

Repost0

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :