En France, la solidarité est devenue un délit !

Le 8 avril 2009, à l'appel de d'une quinzaine d'associations catholiques, protestantes et humanitaires, 600 personnes se sont rassemblées devant le palais de justice de Rouen, comme dans toutes les grandes villes de France, pour soutenir ceux qui sont poursuivis pour être solidaires des sans-papiers et contre la loi qui fait de l'aide aux sans-papiers un délit, car aujourd'hui, en France, il est devenu criminel d'aider une personne en situation irrégulière.
Avant d'être "sans papiers", ces hommes, ces femmes et ces enfants sont des personnes en difficulté et il est de notre devoir de citoyen et d'être humain de les aider dans leur dignité et de leur apporter un minimum vital (nourriture, vêtements, soins...).



Partager cet article

Repost0

ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :