Témoignage de Sr Wandrille et messe en famille

Chers paroissiens,

Dimanche 14 Février 2021, nous étions près d’une trentaine lors de la première heure consacrée à l’écoute du témoignage de Sr Marie-Wandrille. Sa mission dans le diocèse d’Amiens n’est pas sans nous rappeler la présence de Nicolas Barré au XVIIè siècle où il naquit, fut baptisé, se reposa avant d’aller en mission à Rouen.
Sœur Marie-Wandrille a reçu depuis deux ans, une mission de Diaconie avec une équipe, dans les locaux de la Paroisse St Honoré à Amiens, au service des hommes et des femmes de la rue.

Enthousiaste, elle nous partage les aléas d’une vie près de ceux qui sont livrés à la violence, sans emploi, brisés par la vie et dans la précarité extrême. Elle sait rappeler aux bénéficiaires que les règles d’une vie commune  s’imposent. Elle nous invite à croire que les plus pauvres marqués par la maladie, l’alcoolisme ont aussi une vie spirituelle, souvent très riche.
Sa première mission est de les écouter, de les nourrir aussi, de les rassembler pour prier s’ils le désirent. Sa mission est reliée aux associations  traditionnelles ; secours catholique, saint Vincent de Paul… Certains d’entre eux demandent le baptême, l’eucharistie et la confirmation.

Puis la messe commença par l’étape d’entrée en catéchuménat de Nine et Isia. Le Signe de la Croix et le livre de l’Evangile en sont les deux signes manifestes. L’Assemblée très nombreuse les a accueillies avec joie. Les enfants du catéchisme ont porté le Livre de la Parole jusque dans le chœur en mimant le refrain : «  J’ai ouvert le Livre de l’amour de Dieu … ».

Le chemin vers le 400è anniversaire de Nicolas Barré s’est encore enrichi de nouvelles figurines présentées et portées par les enfants.


L’Evangile de ce Dimanche était particulièrement éloquent sur la condition des exclus que l’Eglise nous invite à rejoindre à la suite de Jésus. Nous découvrons ce matin  qu’il y a des rencontres improbables qui sont en fait d’une force incroyable de liberté et d’amour.


Nous avons terminé l’Eucharistie par le verre de l’amitié qui est toujours l’occasion de partager en profondeur avec les nouveaux de l’assemblée.
Continuons à cheminer avec Nicolas Barré qui ouvre un chemin nouveau d’Evangile pour ceux qui espèrent une nouvelle humanité réconciliée avec Dieu.
C’était aussi une bonne introduction au temps du Carême qui commence.

Fraternellement.

Père Joseph JOURJON

► VOIR TOUTES LES PHOTOS DE LA MESSE


Partager cet article


ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :