Pélerinage à Amiens pour l'anniversaire des 400 ans de la naissance de Bienheureux Nicolas Barré

« Être dans la main de Dieu comme la plume dans celle de l’écrivain »
Nicolas Barré

Ce 9 Mai 2021 restera mémorable dans nos esprits ; nous avons été immergés dans une assemblée de 800 personnes, venues de plusieurs coins du monde et de la France. Tous nous avions un lien avec Nicolas Barré et continuions ainsi à écrire notre histoire avec ce Bienheureux, ce pauvre de Dieu qui fit des miracles. La cathédrale d’Amiens qui accueillait tous ces pèlerins d’un jour, a permis de rendre hommage à ce minime que fut le père Nicolas Barré avec grandeur et simplicité à la fois. Des groupes venaient des instituts religieux et d’éducation et des paroisses comme la nôtre à Sotteville. C’est bien à Sotteville-lès-Rouen que Nicolas Barré fonda la première école gratuite. Au fur et à mesure du déroulement de la journée, nous avons pris la mesure de cette fête qui avait été préparée pour que les 400 ans de la Naissance de Nicolas Barré soit un beau rassemblement et un appel à nous fonder de nouveau dans l’Evangile. Nous étions dans les mains de Dieu, dans son amour qui a la puissance de nous rendre vivants.
La célébration eucharistique festive du matin, l’apéritif qui permit un joyeux brassage, le repas fraternel du midi dans les réfectoires et la belle audition des choristes de notre paroisse et des sœurs malgaches l’après-midi, ont été autant d’étapes qui ont rempli notre journée de joie et de communion. Notre marche en fin d’après-midi, dans le quartier de la Somme a contribué aussi à faire de cette journée, un pèlerinage.

Père Joseph

« Que votre vie soit une perpétuelle action de grâce »
Nicolas Barré

Au nom de celles et ceux qui ont vécu cette journée/pèlerinage à Amiens ce 9 Mai, je rends grâce au Seigneur pour ces moments forts : l’accueil qui nous a été réservé, la célébration joyeuse, fervente, la gentillesse des Sœurs notamment à la Providence, et dans le car où, dès le matin, les choristes répétaient les chants prévus pour la messe, et  l’audition de l’après-midi. Chacun y mettait tout son cœur.
Ce fut un temps où nous avons pu apprécier le bonheur de vivre en frères, soucieux les uns des autres. La joie reflétait sur les visages. C’était une ambiance de fête. Comme beaucoup l’ont exprimé « il est bon de vivre des moments comme celui-là, pour mieux se connaître, et créer d’autres liens ».
Aller aux périphéries, ne pas avoir peur de sortir de nos schémas ou habitudes, comme nous y invite le Pape François, chacun l’a de nouveau constaté ce dimanche et « nous ne sommes pas rentrés comme avant ». Nous sommes prêts à repartir ! Mais avant, nous allons vivre d’autres moments forts jusqu’à la clôture de l’année jubilaire.

Marie-Jeanne

► Album photo de la messe (Diocèse)
► Album photo paroisse (Jean-Claude)
► Album photo paroisse (Père Joseph)


Partager cet article


ÉCRIRE UN COMMENTAIRE SUR CET ARTICLE

N'hésitez pas à vous exprimer (les champs "Email" et "Site web" sont facultatifs) :