Paroisse Bienheureux Nicolas Barré

Soirée "Bol de Riz"

23 Mars 2016 | 18:36pm

Publié par paroissesotteville

Le vivre ensemble était le thème proposé par le CCFD Terre solidaire ce vendredi 11 mars 2016 à l'église St Vincent de Paul.

Environ une centaine de personnes était présente pour le bol de riz et l’animation qui suivit. Dans notre monde individualiste et méfiant, le vivre ensemble n’est pas évident ; pourtant la solidarité, le partage, l’écoute et le dialogue sont des « ingrédients » à cultiver pour rendre la vie plus fraternelle.
Le CCFD travaille avec des partenaires dans de nombreux pays ou  «  le vivre ensemble » est aussi très difficile. Dans des zones de conflits (au Liban, en Centre Afrique par exemple) il soutient des associations locales qui tentent de préserver l’humanité au cœur du chaos. C’est aussi pour cela qu’il a besoin d’aide financière
C’est par des gestes dans la vie quotidienne que l’équipe de préparation a essayé de faire réfléchir.

Les enfants ont mimé l’histoire du chat, du chien, de la souris et de l’oiseau qui sur une ile perdue vivent en s’ignorant. Un jour le chat décide de partir mais pour construire son radeau, c’est difficile et il lui a fallu l’aide des 3 autres et progressivement ils ont mis leurs idées en commun et ont découvert que la paix, ça vient avec le respect, le partage, la bonne entente

Pour la 1ère fois, des membres du MCR ont participé à l’une des saynètes. Le « vivre ensemble » entre générations est aussi parfois bien compliqué. Avec humour ils nous ont démontré qu’il ne fallait pas vivre « chacun dans sa bulle » mais essayer de voir autour de soi, en l’occurrence, les grands parents – au courant du mal être de leur petite fille- et de savoir prendre du temps ensemble. Heureusement, le père s’est remis en question, et tous étaient prêts à partir …. Avant cela, le chant « Aimez-vous » a été repris avant de dire « bye bye.. »

C’est à travers la mise en route d’une fête des voisins que les adultes ont montré combien les réticences très fortes au départ ont peu à peu évoluées. Avec patience, persévérance, entraide, puis partage autour d’un café, ils ont fini par se retrouver autour d’une même table sympathiquement.

Les jeunes de l’aumônerie avaient ouvert la soirée avec le chant « signe de fraternité » et ont repris le chant « on écrit sur les murs le nom de ceux qu’on aime » avec l’assemblée. Jean Philippe et Emma étaient aussi à la « technique »

Un petit temps de prière a clôturé la soirée.

 

Commenter cet article